Archives du mot-clé bd

Vincent Wagner dédicace « Snaergard » samedi 25 mars 2017

Nous avons le plaisir de vous inviter à la dédicace avec Vincent Wagner à l’occasion de la parution de son nouvel album de bandes dessinées : « Snaergard » aux éditions du Long Bec. Rendez-vous samedi 25 mars 2017 de 10h à 12h30, le lendemain de la parution officielle ! 😎

Snaergard-vincentwagner-librairielaparenthese-strasbourg-robertsauSnaergard-vincentwagner-librairielaparenthese-strasbourg-robertsau-P1

« Snærgard » est une saga historique et cruelle de 170 pages dont l’action se déroule dans la Norvège du 13ème siècle. Même si le pays a été christianisé trois siècles plus tôt, la culture et les légendes vikings sont encore très présentes dans les mentalités et l’inconscient collectif. En conflit avec son père dont il ne supporte plus la cruauté ni violence, le jeune Pelle quitte le château paternel pour parcourir le monde.
Après bien des péripéties, sa rencontre avec Njal et Solveig, un frère et une sœur dont les existences ont été à jamais bouleversées par une malédiction très ancienne, va radicalement changer sa vie et son destin …
Cet album est accompagné d’un dossier graphique et historique.

Vincent Wagner, dessinateur et illustrateur, est né en 1971 et vit en Alsace à Sélestat. Il a très tôt la passion du dessin narratif et va entrer à l’Atelier d’Illustration de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg. Il y découvre les plaisirs de l’illustration jeunesse et des dessins de presse. En 2002, il va se consacrer entièrement à l’illustration et à la BD. Dessinateur éclectique, il va réaliser des ouvrages pour les tout petits, les adolescents ou les adultes. Il a notamment publié chez Casterman, éditions Emmanuel Proust/Paquet (« Venise Hantée ») et aux éditions Le Long Bec (« Wild River »). Il a obtenu en 2008 le prix Libbylit du meilleur album au salon du livre de jeunesse de Namur.

Publicités

Dédicaces BD avec Roger Seiter, François Hoff et Johannes Roussel : samedi 5 décembre 2015 de 10h à 12h30

À l’occasion de la parution des bandes dessinées : « H.M.S. His Majesty’s ship — l’intégrale » (Roussel et Seiter) et « L’Or du rhin — La flèche et le glaive » (Gedeon, Roger Seiter et François Hoff) aux éditions du Long Bec, nous avons le plaisir de vous inviter à la dédicace avec Johannes Roussel et François Hof, dessinateurs, et Roger Seiter, scénariste, samedi 5 décembre 2015 de 10h à 12h30.

HMS-seiter-roussel-librairielaparenthesestrasbourg

Les trois lettres HMS sont un préfixe de navire utilisé dans la Royal Navy qui correspondent à l’abréviation de Her Majesty’s Ship ou His Majesty’s Ship selon que le monarque anglais est de sexe féminin ou masculin…

La série met en scène des navires britanniques à la fin du 18ème siècle, à une période qui se situe entre la Révolution française et les guerres napoléoniennes. Il s’agit donc de récits qui s’apparentent au genre littéraire des « récits maritimes ».

Les six volumes initialement parus chez Casterman racontent les aventures de John Fenton, un jeune médecin accusé de qui est emmené de force à bord de la Danaë, un navire de ligne de 74 canons. Il y fait ses débuts de matelot aux côtés de son ami Byam avant de se voir confié la charge de médecin du bord.À bord de la Danaë, John mène avec brio une enquête policière qui le fait remarquer par les services secrets de l’Amirauté britannique.

Les trois aventures parues entre 2005 et 2011 (en fait, trois diptyques) sont en réalité une seule et même histoire qui mène John Fenton des côtes africaines aux Antilles en passant par la Méditerranée.

HMS est une série extrêmement documentée sur l’univers maritime et la marine anglaise au 18ème siècle. Cette réédition en un seul volume donne à ce récit d’aventures historiques et policières une nouvelle dimension. Un épilogue inédit de 4 planches permet de répondre aux quelques questions restées en suspens.

L’album est réalisé dans une édition de qualité, à l’instar de l’album « Wild River ». Il comprend également un dossier historique illustré et commenté de 13 pages.

OrduRhin-flècheglaive-seiter-Hoff-librairieParenthesestrasbourg

L’Or du Rhin, la saga…

En 58 av. J.-C., des tribus gauloises, avec l’aide de Rome et de Jules César, combattent victorieusement le chef germain Arioviste qui depuis 18 ans occupait et pillait les territoires gaulois. Arioviste réussit néanmoins à passer le Rhin sur une barque, abandonnant sa femme et ses filles aux vainqueurs. Peu avant d’affronter les légions de César, Arioviste avait décidé de mettre son énorme trésor de guerre (résultat de nombreuses années de pillages, de rançons et de tributs payés par les Gaulois) à l’abri dans le nord de l’Alsace. Mais des officiers romains et des guerriers gaulois réussissent à s’emparer de ce trésor, gigantesque, composé pour l’essentiel d’or et de bijoux, mais aussi de mystérieux manuscrits précieux provenant de la grande bibliothèque d’Alexandrie. C’est à ce moment-là qu’on perd toute trace de ce trésor. La légende de l’Or du Rhin est née… Certains prétendent qu’il serait depuis aux mains d’une mystérieuse société secrète… Quoi qu’il en soit, depuis cette époque et jusqu’à nos jours, il a suscité de nombreuses interrogations et convoitises…

Dans cette ambitieuse saga prévue en six titres, fondée sur une solide documentation historique, les descendants des premiers protagonistes vivront dans chaque album une aventure en lien avec cet Or du Rhin, dévoilant peu à peu le mystère qui l’entoure…

Livre 2 : La flèche et le glaive

En Alsace, au milieu du XVème siècle. L’époque est troublée. La guerre de Cent Ans s’achève et les campagnes françaises sont envahies par des compagnies de mercenaires et 451… Une colonie de cavaliers Huns remonte le long du Rhin. La ville rhénane d’Argentoratum, abandonnée par l’armée romaine et dirigée tant bien que mal par son évêque, ne pourra pas résister longtemps… à moins de payer des mercenaires ! Mais la ville est pauvre. L’Or du Rhin ? Pour l’évêque Marcus, c’est une légende…

Vincent Wagner et Roger Seiter dédicacent « Wild River » (Éditions du Long Bec), samedi 14 février 2015 à la librairie La Parenthèse à Strasbourg

À l’occasion de la réédition enrichie de la bande dessinée « Wild River » aux éditions du Long Bec, nous avons le plaisir de vous convier à la dédicace de Roger Seiter (scénariste) et Vincent Wagner (dessinateur), samedi 14 février 2015 de 10h30 à 12h30 à la librairie La Parenthèse.

Cette bande dessinée reprend, dans une édition « collector », les trois albums parus entre 2008 et 2011 chez Casterman puis Cleopas, mais dans une version enrichie : mise en couleur complète du tome 3, révision de nombreuses cases par le dessinateur, épilogue en planches inédites, cahier graphique et carnet historique également inédits.

 

Roger Seiter, historien de formation, a commencé sa carrière de scénariste à la fin des années 80.  En vingt-cinq ans, il a publié plus de soixante-dix albums parmi lesquels les séries FOG avec Cyril Bonin et HMS avec Johannes Roussel chez Casterman et la série Special Branch (dessin de HAMO) chez Glénat. Chez le même éditeur, il signe également 12 Septembre (dessin de Simone Gabrielli) et Trajectoires (dessin de Johannes Roussel / collection « Plein Gaz »). En 2012, son Policier qui Rit (collection Casterman/Rivages Noir avec Martin Viot au dessin) fait partie de la sélection « polar » du festival d’Angoulême. En 2013, il reprend le scénario de la série Lefranc (dessin de Régric), toujours chez Casterman. On peut également noter deux Sherlock Holmes aux éditions du Verger et la série L’Or du Rhin aux éditions du Long Bec. La plupart de ses ouvrages sont traduits et publiés à l’étranger.

Vincent Wagner a très tôt la passion du dessin narratif. Il dessine de nombreuses bandes dessinées pendant son enfance avant d’entrer à l’Atelier d’Illustration de l’Ecole Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, sous la houlette de Claude Lapointe. Il y découvre les plaisirs de l’illustration jeunesse, du dessin de presse, et expérimente les histoires sans parole. En 1993 et 1994, pendant la guerre en ex Yougoslavie, il réalise des caricatures de presse pour la revue franco-yougoslave SVEZA qui publie des articles d’étudiants croates, serbes et bosniaques. Il réalise dans la foulée un premier album pour l’UNICEF. Après un passage dans la pub, il crée des spectacles de marionnettes puis devient conteur avant d’intégrer le service culturel à la Ville de Strasbourg en 1998. Il anime des ateliers scolaires au Musée Zoologique et dans les écoles puis démissionne en 2002 pour se consacrer pleinement à l’illustration et la BD. Dessinateur éclectique, il s’ouvre à  de nombreuses expériences graphiques qui l’amènent à réaliser des ouvrages pour les tout petits, les adolescents ou les adultes. La marionnette n’étant jamais très loin, il développe des histoires sans parole entièrement en ombres chinoises. Avec le scénariste de BD Roger SEITER, il signe douze albums chez Casterman,  EP Editions, BF, les Editions du Long Bec et au Signe. Lauréat du prix Libbylit 2008 du Meilleur Album pour sa BD Trois bons amis parue aux éditions Bayard Jeunesse, il vit à Sélestat, en Alsace.