Salvator Mundi, l’œuvre d’art la plus chère du monde

Il est vrai que dans le domaine de l’art, nous rencontrons des œuvres ou des réalisations humaines qui nous fascinent et nous émerveillent. Ceci est souvent dû aux émotions ainsi qu’aux sentiments qu’elles éveillent nous. Chacune de ses œuvres d’art expriment quelque chose de spécial, d’extraordinaire, d’indescriptible et de sensationnel qu’on est prêt à dépenser toute sa fortune pour les avoir dans sa demeure ou dans sa résidence. Aussi voyons-nous certaines œuvres d’art qui sont vendues à coup de millions, de véritable fortune qu’on ne s’attends pas à voire débourser pour de simple tableau. Au nombre de ces œuvres ayant exigée une fortune colossale pour leur achat figure le Salvator Mundi ; laquelle est considéré jusque lors comme étant l’œuvre la plus chère au monde.

Salvator Mundi, une œuvre d’art de Leonard de Vinci

D’entrée de jeu, il est à savoir que Salvator Mundi est une œuvre d’art du célèbre artiste Leonard de Vinci mort il y a de cela plus de 500 ans. On comprend donc qu’il s’agit d’une œuvre d’art dont la valeur surpasse toutes les œuvres d’art ayant existée avant elle et après elle. Aussi a-t-elle été vendue à 400 millions de dollars en 2017. Un record jamais atteint jusqu’à présent en vente d’œuvres d’art. Salvator Mundi est un tableau de 65 x 45 cm. On y voit Jésus-Christ émergé des ténèbres et bénissant d’une main l’humanité tandis qu’il tient dans l’autre main un globe cristallin. 

Une œuvre d’art portée disparue 

Il est important d’ajouter que depuis son achat, l’œuvre d’art la plus chère au monde est portée disparue. En effet, cette polémique a vu le jour en raison de l’inconnaissance de son vrai acquisiteur. Jusqu’à présent, on ne sait pas avec certitude celui qui l’a achetée. Pour certains, il s’agirait du prince saoudien Badr Ben Abdallah qui aurait choisie de ne pas l’exposer pour des raisons religieuses.