Que savoir sur les temps de l'indicatif ?

Le mode indicatif est un mode temporel et impersonnel. Il contient à lui seul huit temps reparti en deux groupes : les temps simples et les temps composés. Voici le rôle de chacun de ces temps.

Les temps simples de l'indicatif

Les temps simple sont au nombre de quatre : le présent, le futur simple, l'imparfait et le passé simple. Le présent est le temps de base. Ce temps sert à rapporter les actions principales. Le futur simple quant à lui permet d'exprimer les actions futures. Pour ce qui est de l'imparfait, ses fonctions varient en fonction du moyen dont il est utilisé. S'il s'utilise à l'oral, il rapporte des actions passées qui ont durées, mais sont terminées. Il permet aussi de faire une demande de manière polie. Lorsqu'il est utilisé à l'écrit, il rapporte quelque chose de dure. C'est un temps complémentaire au passé simple. Ce dernier s'utilise beaucoup plus dans les récits écrits au passé. Il permet ainsi de rapporter les faits ponctuels uniques et successifs. Avec l'imparfait, ils représentent les temps de base d'un récit. Voici le lien du site sur lequel vous pourrez en apprendre plus.

Les temps composés de l'indicatif

Nous distinguons également quatre temps composés de l'indicatif : le passé composé, le futur antérieur, le plus-que-parfait et le passé antérieur. Le passé composé sert à exprimer un fait qui s'accomplit avant un autre. Pour conjuguer un verbe au passé composé, on conjugue d'abord l'auxiliaire être ou avoir au présent et on ajoute le participe passé du verbe. Le futur antérieur par contre permet d'exprimer un fait futur accompli avant un autre raconté au futur simple. Sa formation est simple : auxiliaire être ou avoir au futur simple + participe passé du verbe. Le plus-que-parfait quant à lui exprime des actions accomplies bien avant celle du temps de base. Pour conjuguer un verbe au plus-que-parfait, il faut conjuguer l'un des auxiliaires à l'imparfait et ajouter le participe passé du verbe. Constituer d'un auxiliaire conjugué au passé simple et du participe passé du verbe, le passé simple est employé pour rapporter un fait réalisé avant un autre raconté au passé simple.