Rencontre avec Gaëlle Josse à la Médiathèque de la Robertsau à Strasbourg

Nous avons le plaisir de vous inviter à la rencontre avec Gaëlle Josse, organisée par la médiathèque Mélanie de Pourtalès – Robertsau (2 rue de Mélanie) à Strasbourg, mardi 22 mars 2016 à 19h, à l’occasion de la parution de son roman « L’ombre de nos nuits » aux éditions Noir sur blanc. Entrée libre.
La rencontre sera suivie d’une séance de dédicace et d’un moment de convivialité.

Que cherchons-nous sans répit dans le regard de l’autre ? Comment dire la dépendance amoureuse et l’aveuglement ? Nous sommes des êtres désirants et déraisonnables, toujours dans l’attente de l’amour qui nous sauvera.
Une plongée violente au cœur de l’intime, du geste d’aimer, et au cœur de la création artistique.

gaellejosse-ombrenuits-librairieparenthesestrasbourg-mediathequerobertsaujpg
Deux récits se dessinent dans L’ombre de nos nuits, avec au centre un tableau de Georges de La Tour. En 1639, plongé dans les tourments de la guerre de Trente Ans en Lorraine, le peintre crée son Saint Sébastien soigné par Irène. De nos jours, une femme, dont nous ne saurons pas le nom, déambule dans un musée et se trouve saisie par la tendresse et la compassion qui se dégagent de l’attitude d’Irène dans la toile. Elle va alors revivre son histoire avec un homme qu’elle a aimé, jusque dans tous ses errements, et lui adresser enfin les mots qu’elle n’a jamais pu lui dire. Que cherche-t-on qui se dérobe constamment derrière le désir et la passion ?

En croisant ces histoires qui se chevauchent et se complètent dans l’entrelacement de deux époques, Gaëlle Josse met au cœur de son roman l’aveuglement amoureux et ses jeux d’ombre qui varient à l’infini.

Après le succès du « Dernier gardien d’Ellis Island », prix de littérature de l’Union européenne 2015, Gaëlle Josse poursuit avec ce cinquième roman son exploration des mystères que recèle le cœur.

gaellejosse-librairieparenthesestrasbourg-mediathequerobertsau
Venue à l’écriture par la poésie, Gaëlle Josse publie son premier roman « Les heures silencieuses » en 2011 aux éditions Autrement, suivi de « Nos vies désaccordées » en 2012 et de « Noces de neige » en 2013. Également parus en édition de poche, ces trois titres ont remporté plusieurs prix, dont le Prix Alain-Fournier en 2013 pour « Nos vies désaccordées ». Ils sont étudiés dans de nombreux lycées et collèges, où Gaëlle Josse est régulièrement invitée à intervenir. Le roman « Les Heures silencieuses » a été traduit en plusieurs langues et « Noces de neige » fait l’objet d’un projet d’adaptation au cinéma.

Gaëlle Josse est diplômée en droit, en journalisme et en psychologie clinique. Après quelques années passées en Nouvelle-Calédonie, elle travaille à Paris et vit en région parisienne. Elle anime, par ailleurs, des rencontres autour de l’écoute d’œuvres musicales et des ateliers d’écriture auprès d’adolescents ou d’adultes.

Gaëlle Josse a reçu le prix 2015 de littérature de l’Union européenne pour « Les dernier gardien d’Ellis Island ».

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s